Je tenais à vous faire partager une correspondance récente de Mme Pierson, déléguée (suppléante) de la commune de Vigy avec le président Houpert.

Elle lui rapporte, dans un style inimitable, de prétendues critiques que j’aurais formulées et se plait à espérer l'absence des maires de la CCHC au rassemblement organisé samedi 15 octobre pour la défense de la gendarmerie de Vigy.

Le soldat Pierson, au rapport, déverse une fois de plus son fiel sur « le venzella et ses acolites » dans une forme de psychopathie délirante.

A force de se laisser aller à de telles bassesses, Mme Pierson court le risque, un jour, de ne plus pouvoir se relever…
Jusqu’à quel point l’action publique municipale et intercommunale peut elle ainsi s’enfoncer dans la boue ?