Une nouvelle maison de santé pluridisciplinaire à Vigy ?

15 mars 2017, 3:13 pm
Publié dans Au fil des jours

Madame, Monsieur, chers Concitoyens,

La permanence de l’offre de soins sur notre commune est aujourd’hui grandement fragilisée. La Villa Medica ne répond plus aux préoccupations et aux attentes des jeunes médecins, ni des kinésithérapeutes. Leur maintien à Vigy est loin d’être assuré voire clairement remis en question.

Pendant ce temps notre voisine, la commune de Sainte-Barbe annonce sa volonté de voir aboutir avant la fin du mandat « une opération d’aménagement intégrant [...] une maison de santé qui pourrait accueillir médecins, infirmières et kinés ». Cf. RL du 23/02/2017.

Pendant ce temps, le maire et sa majorité soutiennent un projet de complexe multifonction estimé à 3,6 millions d’euros dont 75% du coût sera consacré à une nouvelle salle des fêtes et une salle de sport surdimensionnée pour la pratique du tennis.

Nous pensons, dans ce contexte, que le conseil municipal doit être très rapidement saisi de la question de l’opportunité d’une nouvelle maison de santé pluridisciplinaire afin de porter un message fort et volontaire sur le sujet, tant auprès des praticiens concernés que des habitants de notre commune.

Les maisons de santé pluridisciplinaires visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de services de santé. Elles regroupent des activités médicales et paramédicales, favorisent les prises en charge coordonnées et répondent à l’évolution des modes d’exercices souhaités par de nombreux professionnels. Elles apparaissent comme une solution concourant au maintien, voire au développement de l’offre de soins sur les territoires.

C’est pourquoi nous avons saisi le maire, le 15 mars 2017, d’une demande de convocation d’un conseil municipal extraordinaire lors duquel sera présentée une motion visant à :

  • Exprimer la préoccupation des élus sur la remise en question de l’offre de soins ;
  • Demander le lancement sans délai d’une étude de faisabilité et de programmation pour la construction d’une nouvelle maison de santé pluridisciplinaire à Vigy.

Notre démarche s’inscrit dans le cadre des dispositions de l’article L. 2541-2 du Code général des collectivités territoriales : « Le maire est tenu de convoquer le conseil municipal chaque fois qu’il en est requis par une demande écrite indiquant les motifs et le but de la convocation et signée par un tiers des membres du conseil municipal ».

Le maire dispose d’un délai de 30 jours pour réunir le conseil municipal afin qu’il adopte ou rejette la motion dont vous trouverez le texte ci-dessous.
(Article L. 2121-9 du CGCT)

Réunion publique à propos du transfert de la gendarmerie à Ennery : une pitoyable mise en scène

13 mars 2017, 6:07 pm
Publié dans Au fil des jours

Empêtrés dans leur projet de complexe multifonction, le maire de Vigy, Nicolas Le Bozec et sa première adjointe, Audrey Ecker, ont tenté une grossière manœuvre de diversion en invitant, ce samedi 11 mars, les habitants de Vigy et les élus du secteur à une réunion publique pour évoquer le transfert de la gendarmerie de Vigy sur la commune d'Ennery en présence du commandement du groupement départemental de gendarmerie de la Moselle.

L'opération de communication, ou plutôt de propagande, avait été soigneusement préparée, avec dans les rôles principaux le sénateur Jean-Louis Masson et la député Marie-Jo Zimmermann.

Nicolas Le Bozec lui, incapable d’assumer sa part de responsabilité, n’a fait que jouer le rôle d'animateur de service, totalement absent et visiblement indifférent au départ de la gendarmerie de sa commune après une présence historique de plus de deux siècles.

Le maire de Vigy ouvre la réunion en confirmant que le transfert de la gendarmerie sur la commune d’Ennery est désormais confirmé depuis quelques mois. Il remercie les participants puis déclare :

« La gendarmerie de Vigy a un passé et un avenir… Pour le passé je vais laisser la parole à Jean-Louis Masson (…) et pour l’avenir je laisserai la parole au colonel Faucon. »

Trop c’est trop ! Il est temps que l’hémorragie cesse !

19 février 2017, 9:13 pm
Publié dans Au fil des jours

Le départ de la gendarmerie est désormais confirmé, elle ira à Ennery. Depuis trois ans, Nicolas Le Bozec et sa majorité avaient la main pour la sauver et faire en sorte qu’elle reste à Vigy. Ils ont décidé de la laisser partir !

Le bureau de poste a fermé dans les conditions incroyables que l’on connaît. Quel autre maire aurait ainsi précipité la fermeture du bureau de poste de sa commune ? Nicolas Le Bozec l’a fait et il en est fier !

Le dentiste vient de fermer son cabinet et a été s’installer ailleurs.

Les deux jeunes médecins récemment installés tirent la sonnette d’alarme et alertent sur les conditions plus que précaires dans lesquelles ils sont contraints d’exercer. Leur maintien à Vigy est loin d’être acquis et il est à craindre que les chances de les voir partir soient aujourd’hui plus importantes que celles de les voir rester…

Installés depuis plus de quinze ans, les trois kinésithérapeutes de Vigy (et leur six collaborateurs) viennent d’annoncer leur décision de quitter la commune après l'enlisement de leur projet de construction et la participation financière scandaleuse (de surcroît parfaitement illégale) de 90 000 euros qui vient de leur être réclamée par le maire pour l’obtention de leur permis de construire.

Nicolas Le Bozec s’est-il juré de réduire Vigy à un village dortoir en provoquant le départ de tous nos services publics de proximité ?

Alors que le maire et ses proches veulent engager 2,7 millions d’euros pour la construction d’une salle de tennis couvert qui ne profitera qu’à quelques dizaines d’initiés, n’aurait-il pas été plus urgent et surtout plus utile aux 1 600 habitants de Vigy d’envisager, dans une dynamique intercommunale, la construction d’une nouvelle maison de santé pluridisciplinaire permettant d’accueillir dans les meilleures conditions possibles l’ensemble des professionnels de santé qui faisaient la richesse de la commune ?

Trop c’est trop ! Il est temps que cette hémorragie cesse et que les affaires de la commune soient réorientées dans l’intérêt de ses habitants plutôt que dans celui d’une petite caste d’élus illuminés et irresponsables à qui le pouvoir a fait perdre tout sens commun !

Citoyens de Vigy, réveillez-vous avant qu’il ne soit trop tard !

A l'heure des choix...

25 janvier 2017, 2:39 pm
Publié dans Au fil des jours

Alors qu’un nouveau médecin tente de s’installer à la Villa Médica et se voit contraint d’exercer dans des conditions précaires (absence de point d’eau dans le cabinet…), il est permis de s’interroger sur la volonté du maire de maintenir une offre de soins diversifiée et de qualité à Vigy.

La qualité des aménagements de l’ancien presbytère restauré au début des années 2000 reste problématique. Notre maison de santé est vieillissante et ne répond plus aux normes actuelles, ce que l’ordre des médecins a récemment confirmé.

Au même moment, la commune de Sainte-Barbe annonce son intention de créer un nouveau quartier avec une maison de santé qui pourra accueillir un ou plusieurs médecins, des infirmières et des kinésithérapeutes…

Nicolas Le Bozec n’a rien fait pour tenter de sauver la gendarmerie dont le départ est annoncé pour 2019. Il a tout fait pour précipiter la fermeture du bureau de poste. Le centre d’exploitation du service des routes du département est également menacé de fermeture.

Après le départ du dentiste, laissera-t-on les médecins quitter le village comme ils le laissent déjà entendre ? Quelles seront les conséquences pour la pharmacie ?

Nicolas Le Bozec et ses fidèles ont fait leur choix : ce sera tennis couvert et salle de réception pour 2,7 millions d’euros !

Pour le reste…