A l'heure des choix...

25 janvier 2017
Publié dans Au fil des jours
Lu 319 fois

Alors qu’un nouveau médecin tente de s’installer à la Villa Médica et se voit contraint d’exercer dans des conditions précaires (absence de point d’eau dans le cabinet…), il est permis de s’interroger sur la volonté du maire de maintenir une offre de soins diversifiée et de qualité à Vigy.

La qualité des aménagements de l’ancien presbytère restauré au début des années 2000 reste problématique. Notre maison de santé est vieillissante et ne répond plus aux normes actuelles, ce que l’ordre des médecins a récemment confirmé.

Au même moment, la commune de Sainte-Barbe annonce son intention de créer un nouveau quartier avec une maison de santé qui pourra accueillir un ou plusieurs médecins, des infirmières et des kinésithérapeutes…

Nicolas Le Bozec n’a rien fait pour tenter de sauver la gendarmerie dont le départ est annoncé pour 2019. Il a tout fait pour précipiter la fermeture du bureau de poste. Le centre d’exploitation du service des routes du département est également menacé de fermeture.

Après le départ du dentiste, laissera-t-on les médecins quitter le village comme ils le laissent déjà entendre ? Quelles seront les conséquences pour la pharmacie ?

Nicolas Le Bozec et ses fidèles ont fait leur choix : ce sera tennis couvert et salle de réception pour 2,7 millions d’euros !

Pour le reste… 

Évaluer cet élément
(27 Votes)

Vous devez être connecté pour poster des commentaires.